• AVEC RAFFARIN CE N'EST PLUS LA DEMOCRATIE

    Raffarin démocrate ?

    Non ! c'était une erreur !

    UN COMITE D'EVALUATION SUR MESURE POUR LE LUNDI DE PENTECOTE

    On savait Raffarin entêté mais on croyait qu'il donnait l'impression d'être un démocrate ! point du tout c'est une erreur !

    Le Comité d'évaluation pour le Lundi de Pentecote qu'il vient d'installer en est la preuve !

    Les treize membres qui le composent sont tous de sa majorité , du patronat et des fonctionnaires experts du gouvernement !
    C'est la premiere fois que l'opposition et les syndicats sont exlus ! C'est un pied de nez à ces chers Français de la France d'en bas qu'il méprise et qu'il faut faire travailler gratuitement pour ce cher Baron du Medef!

    Le comité

    Le comité de suivi et d'évaluation est composé de treize membres, dont sept parlementaires - tous de droite (6 UMP, 1 UDF) - et six hauts fonctionnaires et personnalités qualifiées.

    Les parlementaires réunissent, outre M. Leonetti, les députés Jacques Pélissard (Jura), René Bouin (Maine-et-Loire), les sénateurs Alain Gournac (Yvelines), Gérard Dériot (Allier) ainsi que Jean-Louis Christ (Haut-Rhin) et Yves Lachaud (UDF, Gard).

    Deux personnalités proches du patronat, Michel Didier, directeur de l'institut de conjoncture Rexecode, et Georges Drouin, président du Groupement des Professions de Services, font également partie du comité.

    Ce dernier comprend par ailleurs le directeur du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc), Robert Rochefort, le préfet Marc Cabane et les recteurs d'académies Christian Nique (Montpellier) et Jean-Baptiste Carpentier (Caen).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :