• Lundi de Pentecôte

    Cher Lundi de Pentecôte !

    Cher Lundi de Pentecôte

    Cher lundi de Pentecôte,
    Bientôt, tu n'auras plus la cote
    Car, pour tous les salariés,
    Tu ne seras plus férié !
    Tu seras même supprimé
    Nous devons te sacrifier,
    Sous prétextes de solidarité
    Avec les personnes âgées.
    Elle a bon dos la canicule
    Pour nous faire avaler la pilule:
    Travaillons ! Travaillons !
    Et des taxes, de plus en plus, nous aurons.
    Nous aurions dû descendre dans la rue,
    Pour défendre ton statut...
    Mais tout le monde s'est tu
    Car plus personne n'y croit plus:
    Ni travailleurs, ni syndicats
    Ne font désormais le poids
    Face au pouvoir du patronat
    Qui fait ce qu'il veut de l'emploi.
    Il eût été plus populaire
    De donner 1 de vos salaires
    Messieurs les Ministres et Députés
    Au lieu de nous culpabiliser
    En nous disant : " Trop de loisirs,
    Ce n'est pas bon pour l'avenir"
    Nous n'irons plus au bois
    Nous promener ce jour-là,
    Mais dans les usines et les bureaux,
    Nous irons bosser le coeur gros !
    Nous ne pourrons plus maintenant,
    Rendre visite à nos parents,
    Eloignés par la distance,
    Dans un joli coin de France;
    Vous, qui avez eu cette idée,
    Messieurs les Députés,
    Avez-vous donc pensé
    A toutes ces personnes âgées
    Que leurs enfants pouvaient retrouver
    Lors de ces week ends prolongés ?
    Ce sera fini désormais !
    Et ne soyez pas étonnés
    Qu'il y ait un jour, un revers
    A cette décision arbitraire
    A vouloir tout casser,
    A ne plus rien respecter,
    Il est possible et je l'espère
    Que vous récoltiez tout le contraire
    De ce que vous attendez
    en supprimant ce jour férié !
    Il nous reste l'espoir encore
    Que l'Esprit (de Pentecôte !) souffle très fort
    Et vous ramène à la raison
    En nous laissant à la maison.
    Toi qui existais depuis des années
    Si vraiment tu disparais
    Sache que nous t'aimions bien, tu sais,
    Ô lundi de Pentecôte,désormais,
    Nous ne penserons plus à toi avec le sourire
    Car sans toi, il ne nous restera que des souvenirs

     



  • Commentaires

    1
    Thierry G
    Samedi 30 Avril 2005 à 08:30
    lundi pentecote
    Quel bel exemple de solidarité ! sachez tout de meme que le nombre de personnes agées va augmenter de 50 % dans les 15 ans à venir . Vous preferez surement que l'on augmente les impots !!! ce qui parait probable c'est que c'est encore le privé qui travaillera pend
    2
    Thierry G
    Samedi 30 Avril 2005 à 08:31
    lundi pentecote
    Quel bel exemple de solidarité ! sachez tout de meme que le nombre de personnes agées va augmenter de 50 % dans les 15 ans à venir . Vous preferez surement que l\'on augmente les impots !!! ce qui parait probable c\'est que c\'est encore le privé qui travaillera pendant que les fonctionnaires seront en congés à nos frais ou en gréve T G
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    luuna
    Samedi 30 Avril 2005 à 08:41
    Lundi...
    Oui pauvre lundi de Pentcôte en effet... canicule Thierry ? Il y en a eu une !! Où est donc passé la canicule tant promise en 2004 ? Des canicules il y en a de par le monde et bien plus souvent qu'ici... Solidarité ? ok alors pourquoi ne donnez vous pas vos propre congés Thierry ? Puisque vous êtes si solidaire... et puis Noël pourquoi pas ... Pourquoi ? Pourquoi supprimer ce jour alors que l'on se pose des questions s'il ne serai pas judicieux de créer deux autre jours de congés supplémentaire pour d'autres cultures... Où est donc la logique ? Et puis Thierry si comme vous dites il n'y a que ceux qui sont dans le privé qui vont payé alors je vous en prie !! Devenez fonctionnaire et l'on vera la tête que vous ferai en fin de mois !! Connaissez vous au moins les différence de salaire pour un même secteur d'activité ? Allons !! Certes il ne s'agit pas d'augmenter les impôts qui de toute façon le seront pour une autre raison que ces cher dirigeant trouveront déjà... Mais pourquoi ne pas leur demander à eux de puiser pour une fois dans leur poches ? Eux qui en arrivant au pouvoir se sont augmenté de suite leur salaires ? Mais peut être en êtes vous de ceux là ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :